25 novembre 2016  |  Aucun commentaire  |  

La presse locale de la Sarthe parle de mon ouvrage « Bocage, cœur de Sarthe » !

 

Une idée cadeau pour Noël ….  n’hésitez pas à commander mon ouvrage:

http://christophesalin.com/livre/

 

Interview radio sur France Bleue Maine : coup de cœur de la rédaction du vendredi 18 novembre 2016

https://www.francebleu.fr/emissions/le-coup-de-coeur/maine/le-coup-de-coeur-25

 

Le Maine Libre

 

csalin-maine-libre10

 

25 novembre 2016  |  2 Commentaires  |  

A l’occasion du concours international de photographie nature de Montier en Der 2016, mon image de colembole intitulée « transparence » a reçu un prix coup de cœur du jury.

_g5a9185

 

Mon crapaud des abysses a également été retenu dans la sélection finale du concours. Vous pourrez retrouvé désormais ce crapaud dans mon ouvrage « Bocage, cœur de Sarthe »

 

csalin-bbc2016

25 novembre 2016  |  1 Commentaire  |  

A l’occasion de la dernière édition 2016 du concours international du GDT European photographer of the year en Allemagne, mon crapaud des abysses a été retenu dans la sélection finale dans la catégorie « autres animaux ».

 

csalin-bbc2016

 

21 octobre 2016  |  3 Commentaires  |  

C’est avec plaisir que je partage avec vous cette image de crapaud commun finaliste lors de l’édition 2016 du BBC Wildlife photographer of the year à Londres (catégorie Amphibiens, reptiles et poissons).

http://www.nhm.ac.uk/visit/wpy/gallery/2016/adult.html

Vous retrouverez également cette image subaquatique dans mon ouvrage « Bocage, coeur de Sarthe » parmi les 140 images du livre dont quelques autres images subaquatiques.

http://christophesalin.com/livre/

 

csalin-bbc2016

13 octobre 2016  |  2 Commentaires  |  

Quel plus beau plaisir naturaliste que de pouvoir retrouver un cerf une année sur l’autre. Ce cerf à la tête bizarde est surnommé le sabre. Un de ses bois est uniquement constitué d’une perche avec à la base un petit andouiller de massacre. Cette anomalie de croissance du bois vient d’une blessure à une de ses pattes postérieures. Il défendait bien sa place de brame mais présentait tout de même un désavantage je pense lors d’un éventuel combat avec des appuis réduis. La saison du brame est rude pour les cerfs et entre deux visites, sa harde est passée de 3 biches à une seule biche.

brame-cerf-sabre-1

brame-cerf-sabre