Catégorie "Non classé"

5 octobre 2016  |  1 Commentaire  |  

13020227 ROUX COUV

Sortie fin octobre 2016

 

« Bocage, Cœur de Sarthe » nous dévoile au travers de 140 images originales à la fois naturalistes et esthétiques la biodiversité du bocage. Ce premier ouvrage est le fruit de ma passion pour la nature,  de dix ans de prises de vues pour mettre en valeur les paysages, la faune et la flore du bocage. Biologiste de formation, les 160 pages de l’ouvrage sont accompagnées de textes informatifs et vulgarisés pour  vous sensibiliser à la protection de ce patrimoine naturel d’exception. La portée de ce livre dépasse les frontières du département de la Sarthe puisque j’y aborde la biodiversité de différents écosystèmes qu’on retrouve dans de nombreuses campagnes françaises (les haies, les prairies, les bosquets & Boqueteaux, les mares, les habitations, les plaines agricoles).

j’espère que vous aurez autant de plaisir à parcourir ce livre que j’en ai eu à le réaliser …. belle promenade dans le bocage !

 

Caractéristiques du livre

Tirage limité

Edition : auto-édition

Format couverture rigide: 30 x 22  cm

Intérieur: 160 pages sur papier 170g

Poids approximatif : 1.4 kg

 

Tarif : 38 euros (remise en main propre)

 

Envoi postal : frais de port vers la France : 7 euros

Vers l’étranger : veuillez me consulter

Tarif de lancement jusqu’à fin année 2016 pour les envois par la poste soit

 

42 euros  (-50 % sur les frais de port )

 

Commande du livre

Si vous souhaitez recevoir cet ouvrage avec une dédicace personnalisée(*), veuillez m’envoyer votre règlement à l’adresse suivante : Christophe Salin – Chef Raison – 72560 Changé – France

(*) : Veuillez indiquer votre nom et adresse dans votre courrier

Pour tous renseignements : info@christophesalin.com et tél: 0648332433

17 septembre 2021  |  Aucun commentaire  |  

Le cerf, cette espèce  emblématique dès plus mystétieuse,  est un animal aux moeurs complexes et passionnants … il occupe mon esprit depuis maintenant plus de trente ans …   

En cette période de reproduction, le cerf frotte régulièrement ses bois contre la végétation, jeunes feuillus ou conifères. Un comportement qui lui permet non seulement de marquer son territoire visuellement mais aussi de déposer des phéromones sur la végétation. En cette période de  brame du cerf où la production d’hormone sexuelle testostérone est à son apogée, ce comportement permet également au cerf  d’évacuer l’excès d’excitation sexuelle et fort probablement sa frustration.

Ce comportement de frottis sur la végétation est également observé au début de l’été lorsque le cerf termine la repousse de ses bois. Le cerf frotte alors ses bois pour se débarasser des velours complètement desséchés.

Il existe  également une autre période de l’année où le cerf présente ce comportement. L’hiver, lorsque la chute des bois approche, le cerf  frotte ainsi ses bois probablement pour faciliter ce processus naturel.

Le cerf, une passion d’une vie !

 

CSalin cerf

25 août 2021  |  2 Commentaires  |  

Le chant mélodieux du loriot d’Europe accompagne souvent nos sorties naturalistes. Mais cette espèce migratrice est pourtant d’une grande discrétion et vit le plus souvent cachée dans la canopée de la forêt.

Une espèce que j’espérais observer depuis de longues années dans de telles conditions. Cette nouvelle « drink station » située en lisière de forêt continue à m’offrir de belles surprises naturalistes..

 

Loriot 2

 

Loriot 1

 

4 août 2021  |  Aucun commentaire  |  

Sans aucun doute une de mes espèces fétiches d’oiseaux … ces petites voltigeuses me fascinent toujours autant de part leur agilité mais surtout leur biologie. Avec pas plus de 20 grammes, cette espèce est capable de traverser la France, passer les Pyrénées puis traverser la mer Méditerranée pour enfin surmonter la zone saharienne … de quoi être admiratif devant une telle prouesse de l’évolution !

 

Hirondelle bis

 

 

 

 

27 juillet 2021  |  1 Commentaire  |  

Le geai des chênes joue un rôle essentiel dans la dissémination des glands et participe activement ainsi au développement des chênes. Véritable sentinelle des bois et forêts, excellent imitateur vocal, le geai des chênes est une espèce de Corvidé omniprésente dans nos campagnes. 

Comme la plupart des espèces, le geai a besoin d’entretenir régulièrement son plumage en se baignant dans une petite flaque d’eau. 

 

Geai des chênes

7 juillet 2021  |  Aucun commentaire  |  

Voici encore un passériforme de toute beauté de nos campagnes … le rougequeue noir (Phoenicurus ochruros, Black Redstart). Cette espèce vit en milieu naturel dans des habitats rupestres, des rochers, des éboulis, des falaises, etc. Le rougequeue  noir comme beaucoup d’espèces trouvent dans les milieux anthropiques associés aux activités humaines des habitats qui ressemblent à ses habitats naturels originels …  comme des garages, des étables !

 

rougequeue noir