Catégorie "Non classé"

5 octobre 2016  |  1 Commentaire  |  

13020227 ROUX COUV

Sortie fin octobre 2016

 

« Bocage, Cœur de Sarthe » nous dévoile au travers de 140 images originales à la fois naturalistes et esthétiques la biodiversité du bocage. Ce premier ouvrage est le fruit de ma passion pour la nature,  de dix ans de prises de vues pour mettre en valeur les paysages, la faune et la flore du bocage. Biologiste de formation, les 160 pages de l’ouvrage sont accompagnées de textes informatifs et vulgarisés pour  vous sensibiliser à la protection de ce patrimoine naturel d’exception. La portée de ce livre dépasse les frontières du département de la Sarthe puisque j’y aborde la biodiversité de différents écosystèmes qu’on retrouve dans de nombreuses campagnes françaises (les haies, les prairies, les bosquets & Boqueteaux, les mares, les habitations, les plaines agricoles).

j’espère que vous aurez autant de plaisir à parcourir ce livre que j’en ai eu à le réaliser …. belle promenade dans le bocage !

 

Caractéristiques du livre

Tirage limité

Edition : auto-édition

Format couverture rigide: 30 x 22  cm

Intérieur: 160 pages sur papier 170g

Poids approximatif : 1.4 kg

 

Tarif : 38 euros (remise en main propre)

 

Envoi postal : frais de port vers la France : 7 euros

Vers l’étranger : veuillez me consulter

Tarif de lancement jusqu’à fin année 2016 pour les envois par la poste soit

 

42 euros  (-50 % sur les frais de port )

 

Commande du livre

Si vous souhaitez recevoir cet ouvrage avec une dédicace personnalisée(*), veuillez m’envoyer votre règlement à l’adresse suivante : Christophe Salin – Chef Raison – 72560 Changé – France

(*) : Veuillez indiquer votre nom et adresse dans votre courrier

Pour tous renseignements : info@christophesalin.com et tél: 0648332433

7 février 2024  |  2 Commentaires  |  

En ce milieu d’hiver, la production hormonale de testostérone est à son plus bas chez les cerfs mâles … les bois des grands cerfs  tombent comme des feuilles mortes. Ce sont les cerfs les plus âgés qui perdent les premiers. Immédiatement après la chute des bois, la base du crâne au niveau des bois encore sanguinolente se cicatrice avant qu’un nouveau cycle de repousse  redémarre …  Une période de l’année où les grands cerfs se font très discrets.

On parle alors de cerf mulet. Il est impossible de confondre un tel cerf avec une biche de part sa morphologie générale et sa tête plus massive et carrée.

 

cerf mulet 2

 

Cerf mulet 1

24 janvier 2024  |  Aucun commentaire  |  

Dissimulée la journée dans le sous bois pour échapper aux Hommes, l’arrivée du crépuscule est le signal pour la harde de rejoindre la lisière du bois et le gagnage nocturne. La nuit appartient à la faune sauvage !

Posté en lisière du bois face  au  soleil couchant, les animaux ont pour habitude  à cet endroit de sortir juste au niveau de la crête.

 

CS219043

 

CS219100bis  

3 janvier 2024  |  1 Commentaire  |  

En ce début d’année, retour dans les affûts en préparation de la future saison de stage photo nature. L’épervier d’Europe est déjà bien présent  à l’affût forêt. Ce petit rapace forestier est un redoutable chasseur  … une vraie fusée qui lui permet de surprendre les petits passereaux dans la végétation. 

 

CS212502

 

 

CS212762

18 décembre 2023  |  2 Commentaires  |  

 

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année !!!!!!!!!

 

CS210827

4 décembre 2023  |  Aucun commentaire  |  

Comme vous le savez, la passion du cerf m’anime depuis maintenant de longues années depuis près de 34 ans. Une quête permanente qui me conduit au fil des saisons en forêt pour saisir des instants de vie du cerf et ainsi essayer de mieux comprendre ses moeurs.

En ce matin de fin novembre, je rejoins mon poste d’affût préparé quelques jours avant. Il me fallait juste attendre que l’orientation des vents soit favorable pour pouvoir rejoindre l’endroit. Arrivé aux toutes premières lueurs du jours, je m’imprègne de l’ambiance forestière. L’automne est désormais bien avancé et il ne reste encore que quelques couleurs chaudes qui habillent les derniers arbres.

J’affectionne particulièrement ces instants où la nature se réveille progressivement et où l’activité humaine est encore réduite. A cet instant là, c’est l’espoir qui m’envahit … vont ils être au rendez vous ce matin?

A l’affût du moindre bruit et mouvement, commence alors l’attente. Et c’est finalement seulement quelques minutes plus tard que j’entends un premier claquement de bois. Ils sont là ! … puis j’aperçois le premier cerf passé devant moi entre les arbres suivi du second … ils finiront par arrêter leur marche un peu plus loin dans une zone plus dégagée. La concentration est à son comble … surtout profiter et optimiser les réglages du boitier pour immortaliser un maximum d’attitudes dans cette ambiance automnale. Face à face, les deux grands cerfs se regardent du coin de l’oeil, se jaugent avant d’abaisser leur trophée pour reprendre leur joute … les claquements des bois résonnent dans la forêt accompagnés de grognements sourds. La scène durera finalement près de 5 minutes. Certes nous sommes loin des violents combats lors du brame mais cette scène de vie du cerf  reste un moment fort et inespéré à cette saison où les clans des grands cerfs se reforment pour l’hiver.

 

CS217618

 

CS217735bis