Tag "Rapace"

26 juin 2018  |  Aucun commentaire  |  

Espèce indicatrice de la qualité de l’environnement, la chouette chevêche affectionne les bocages encore préservés avec un réseau de haies denses, de vieux arbres et une agriculture plutôt de pâturage extensif. 

Fin juin … après un mois de nourrissage dans la cavité de la grange … les jeunes ont désormais pris leur envol mais les adultes les nourriront encore plusieurs semaines à proximité direct de la cavité. De jour comme de nuit, les adultes sillonnent la prairie à la recherche de proie … insectes, vers de terre, micromammifères. Un vol furtif difficile à saisir !

 

Chouette chevâche vol 4

 

Chouette chevâche vol 2

 

 

Chouette chevâche vol 1

5 mars 2018  |  2 Commentaires  |  

La chouette chevêche (Athene noctua) est la plus petite de nos chouettes de plaines. Semi diurne, on la rencontre dans un grand nombre d’habitats mais dans tous les cas ce petit rapace a besoin d’un habitat de qualité ce qui en fait une excellente espèce indicatrice de la qualité de l’environnement. Ses principaux dangers sont la modification du bocage avec la disparition des haies et des vieux arbres creux mais surtout l’intensification de l’agriculture accompagnée de l’utilisation de pesticides.

Cette année, nous avons la chance d’avoir un couple qui s’installe dans une cavité du mur de la vieille grange. D’autant plus surprenant que la loge se situe à 6 m de celle du faucon crécerelle mais pour l’instant la cohabitation semble bien se passer. Les futurs stagiaires du printemps vont pouvoir en profiter !

 

chouette chevêche2

 

chouette chevêche3

 

chouette chevêche1

8 avril 2016  |  1 Commentaire  |  

Le faucon crécerelle (Falco tinnunculus) est le  rapace diurne  le plus commun de nos campagnes. Fin février, le couple reprend possession du site de reproduction qui peut être une paroi rocheuse ou un ancien nid de corvidés. Mais il affectionne aussi les cavités des murs des vieilles bâtisses. La compétition est parfois rude car le couple doit exclure les intrus …  les jeunes de l’année passée ou encore des pigeons ! Chaque matin, pendant plusieurs jours, le couple se retrouve  sur le toit le temps de se toiletter et s’accoupler … histoire de consolider les liens  et préparer la future reproduction !

Faucon crecerelle 4

Faucon crecerelle 5

Faucon crecerelle 6

21 mai 2013  |  1 Commentaire  |  

L’epervier d’Europe (Accipiter nisus) vit principalement dans les bois de feuillus et de conifères mais également dans le bocage. On l’observe souvent furtivement lorsqu’il chasse rasant les lisières et les haies. L’épervier d’Europe est un redoutable prédateur et capture ses proies par surprise en plein vol.  La quasi totalité de son regime alimentaire est composé de petits oiseaux même s’il peut également consommer des petits micromammifères lors des années de pullulations.

25 juin 2012  |  2 Commentaires  |  

La chouette épervière (Surnia ulula) est la chouette la plus diurne habitant les pays nordiques. Espèce forestière, en Scandinavie, cette petite chouette se rencontre dans la toundra boisée de conifères ou encore de bouleaux. On l’observe souvent perchée en hauteur pour surveiller son territoire. Début juin, les adultes sont en plein nourrissage des jeunes qui quitteront le nid (cavité naturelle dans un arbre ou ancien nid de corvidés) d’ici quelques jours.

  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >