Tag "Rapace diurne"

13 juin 2018  |  Aucun commentaire  |  

Avec prêt de 2.5 m d’envergure, le pygargue à queue blanche est l’un des plus grand rapace du nord de l’Europe. Omniprésent sur les côtes norvégiennes, le pygargue peut cependant s’observer en hivernage en France aux abords notamment des grands lacs où il y trouve une source de nourriture importante. Il se pourrait même que quelques couples nichent sir le territoire français.

 

Pygargue queue blanche 1

 

Pygargue queue blanche 2

 

Pygargue queue blanche 3

 

12 avril 2018  |  Aucun commentaire  |  

Avril est la période où le couple de couple de faucon crécerelle s’active pour la future  reproduction autour du site de nidification … offrande du mâle avec une proie, accouplement. C’est aussi la période où les femelles pas encore établies recherchent un site. La loge exposée sur la façade est du bâtiment attire la convoitise de plusieurs femelles. La compétition est rude et les altercations ne sont pas rares donnant lieux à des scènes de vie parfois impressionnantes.

crecerelle

 

12 mars 2018  |  Aucun commentaire  |  

Les périodes hivernales de grands froids sont souvent très critiques pour la faune avec une pénurie de nourriture. Les longues périodes de gel entrainent par exemple souvent une hécatombe sur les populations de martins pêcheurs. Pour les prédateurs plus généralistes comme ici la buse variable, lors des pénuries de proies, ce rapace élargit son spectre alimentaire en devenant charognard. Un fossoyeur de nos campagnes !

La buse variable est encore considérée comme une espèce mal aimée de nos campagnes (voir considérée même encore comme une espèce nuisible) accusée à tort de la disparition de la petite faune sauvage des plaines ou encore de s’attaquer aux jeunes volailles dans les fermes. Il faut savoir que la buse variable se nourrit principalement de micromammifères et même de vers de terre en hiver.

Une dernière chose importante à souligner, les effectifs des populations de buse variable sont stables et si nous avons l’impression d’en voir plus en hiver, c’est simplement dû au fait que les populations locales sont renforcées par des individus du grand nord qui migrent chez nous le temps de l’hiver.

 

buse variable 5

buse variable 4

 

buse variable 6

8 avril 2016  |  1 Commentaire  |  

Le faucon crécerelle (Falco tinnunculus) est le  rapace diurne  le plus commun de nos campagnes. Fin février, le couple reprend possession du site de reproduction qui peut être une paroi rocheuse ou un ancien nid de corvidés. Mais il affectionne aussi les cavités des murs des vieilles bâtisses. La compétition est parfois rude car le couple doit exclure les intrus …  les jeunes de l’année passée ou encore des pigeons ! Chaque matin, pendant plusieurs jours, le couple se retrouve  sur le toit le temps de se toiletter et s’accoupler … histoire de consolider les liens  et préparer la future reproduction !

Faucon crecerelle 4

Faucon crecerelle 5

Faucon crecerelle 6

10 mars 2015  |  1 Commentaire  |  

Le faucon crécerelle (Falco tinnunculus) est le  rapace diurne  le plus commun de nos campagnes. Fin février, le couple reprend possession du site de reproduction qui peut être une paroi rocheuse ou un ancien nid de corvidés. Mais il affectionne aussi les cavités des murs des vieilles bâtisses. La compétition est parfois rude car le couple doit exclure les intrus …  les jeunes de l’année passée ou encore des pigeons ! Chaque matin, pendant plusieurs jours, le couple se retrouve  sur le toit le temps de se toiletter et s’accoupler … histoire de consolider les liens  et préparer la future reproduction !

Faucon crecerelle 1

Faucon crecerelle 2

Faucon crecerelle 3

  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2
  • >