novembre 2019

18 novembre 2019  |  Aucun commentaire  |  

C’est l’heure de faire des réserves pour l’hiver pour l’écureuil roux … enterrer les fruits, noisettes et noix, dans le sol ou les stocker dans leurs nids (cavités d’arbres ou nid à la cime des arbres). Le soucis pour l’écureuil est qu’il oublie souvent ses réserves enterrées !

Cet écureuil est particulièrement atypique avec l’extrémité de sa queues teintée de blanc … rappelant le renard ….

 

Ecureuil voltigeur 2

 

Ecureuil voltigeur 1

7 novembre 2019  |  Aucun commentaire  |  

Discrète, furtive … la belette fait souvent de brève apparition se faufilant dans la végétation, les anfractuosités des murs ou encore des tas de bois.  Ce petit mustélidé se nourrit essentiellement de micromammifères, campagnols et souris, jusqu’à 80% de son régime alimentaire.

Comme beaucoup de prédateur, la belette est une espèce mal aimée dans nos campagnes … On l’accuse  comme les autres petits prédateurs d’ailleurs d’être responsable  de la disparition de la petite faune de nos campagne. Pourtant il ne faut pas de tromper de coupable, la disparition de ces espèces vient en grande partie de la dégradation ou de la disparition de ses habitats et l’utilisation de produits phytosanitaires dans les cultures donc de l’activité humaine !

Bien au contraire, comme le renard, la belette devrait être considérée comme un allier des agriculteurs en consommant principalement des micromammifères. Pour les particuliers, des aménagements simples peuvent permettre l’installation d’une belette dans leur jardin … un tas de pierres ou de bois …

La lutte biologique au naturel !

 

Image réalisée  lors d’un Stage Photo Nature : http://christophesalin.com/stages/

 

Belette