Tag "Oiseaux des jardins"

13 février 2018  |  Aucun commentaire  |  

Le plumage gonflé d’air comme isolant hivernal …  le rouge-gorge est un des passereaux le plus familier de nos jardins. Solitaire, le petit robin montre un comportement territorial envers ses congénères et aussi les autres visiteurs du jardin …  telle une fusée, il n’hésite pas à plonger sur les mésanges pour accéder à la nourriture. Une agressivité vitale à sa survie hivernale ….

 

rouge gorge familier5

 

 

rouge gorge familier3

 

rouge gorge familier2

 

 

rouge gorge familier1

29 janvier 2018  |  Aucun commentaire  |  

Le leucisme chez les oiseaux, qu’il soit partiel ou total, s’explique par un manque de pigments mélanines dans les plumes de l’individu. C’est le cas ici avec cet individu de grosbec qui montre un leucisme partiel au niveau de la tête.

Le grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) porte bien son nom ! La puissance de son bec lui permet d’exercer une pression allant jusqu’à 45 kg et ainsi éclater les noyaux pour y prélever les amandes. Oiseau forestier farouche et discrêt le reste de l’année, l’hiver, les grosbecs peuvent se rassembler en troupes de taille variable et sillonnent les campagnes (vergers et jardins) en quête de nourriture. Certains hiver, les populations sédentaires se retrouvent renforcées par l’arrivée massive d’individus  venues des régions plus nordiques. Cet hiver semble particulièrement marqué par une arrivée importante d’individus nordiques.

 

grosbec casse noyaux2

 

grosbec casse noyaux3

8 décembre 2016  |  1 Commentaire  |  

A l’occasion de la sortie de la revue Nat’Image 41, vous retrouverez un article sur le troglodyte mignon.

« Il bondit, virevolte, passe d’une branche à l’autre, revient sur son perchoir, pousse un cri vif puis repart dans les fourrés … plus d’un photographe s’est arraché les cheveux à essayer de saisir les évolutions du troglodyte mignon, petit passereau du genre hyperactif. Comme souvent, tout est affaire de patience et d’observation « 

Bonne lecture à tous

natimage-41

troglodyte-mignon-6

21 avril 2016  |  Aucun commentaire  |  

Le printemps est bien là … dans le jardin, de nombreuses espèces d’oiseaux s’activent aux préparatifs de la reproduction !

Véritable poids plume avec un poids qui n’excède pas 13 grammes, le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) est un passereau qui anime avec ses vocalises le bocage et les jardins au printemps. En avril, le mâle se transforme en véritable bâtisseur ! Il s’active à construire plusieurs nids de feuilles et de mousses dans de petites anfractuosités de murs et d’arbres. Il peut même à l’occasion utiliser un ancien nid d’hirondelle comme fondation à son nid. Ce sera ensuite à la femelle de choisir le meilleur nid pour assurer le succès de sa descendance.

Troglodyte mignon 5

Troglodyte mignon 4

9 mars 2016  |  1 Commentaire  |  

Chaque hiver, de nombreuses espèces quittent les régions scandinaves pour rejoindre des régions aux climats plus cléments. C’est le cas notamment de ce petit passereau  fringillidé le pinson du nord (Fringilla montifringilla). Plutôt discret en début d’hiver où il trouve facilement de la nourriture dans les campagnes, c’est surtout vers la fin de l’hiver en février qu’on peut plus aisément observer ce granivore aux abords des mangeoires en compagnie d’autres passereaux comme le verdier d’Europe et le chardonneret élégant. En cette fin d’hiver, c’est également l’occasion de découvrir les teintes colorées de son plumage nuptial. Bientôt, ce visiteur nordique reprendra le chemin du grand nord !

Pinson du Nord1

Pinson du Nord 3

Pinson du Nord 4