Tag "Oiseaux des haies"

21 avril 2016  |  Aucun commentaire  |  

Le printemps est bien là … dans le jardin, de nombreuses espèces d’oiseaux s’activent aux préparatifs de la reproduction !

Véritable poids plume avec un poids qui n’excède pas 13 grammes, le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) est un passereau qui anime avec ses vocalises le bocage et les jardins au printemps. En avril, le mâle se transforme en véritable bâtisseur ! Il s’active à construire plusieurs nids de feuilles et de mousses dans de petites anfractuosités de murs et d’arbres. Il peut même à l’occasion utiliser un ancien nid d’hirondelle comme fondation à son nid. Ce sera ensuite à la femelle de choisir le meilleur nid pour assurer le succès de sa descendance.

Troglodyte mignon 5

Troglodyte mignon 4

20 janvier 2016  |  5 Commentaires  |  

Enfin l’hiver est au rendez-vous ! La vague de neige qui s’est abattu sur l’Ouest de la France fut synonyme d’une intense activité chez les oiseaux … pendant plusieurs heures, ce fut un incessant bal aérien …

Pendant les intempéries, la recherche de nourriture est une question de survie. Il faut sans cesse s’alimenter pour compenser les importantes pertes énergétiques et emmagasiner des forces pour le repos nocturne. Les mésanges vivent souvent en bande l’hiver  sillonnant les bois et haies à la recherche de nourriture. Cette étroite collaboration permet ainsi d’optimiser les chances de survie face aux basses températures  et aux prédateurs.

Mesange 4

Mesange 1

Mesange 3

Mesange 2

23 février 2015  |  3 Commentaires  |  

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus) est un des passereaux les plus communs des haies, bois et jardins. Son plumage nuptial hivernal aux teintes vives et  colorées fait de cette petite boulle de plumes un sujet photographique des plus photogéniques. Les heures passées devant ce sujet commun permettent de saisir différentes ambiances et lumières le tout agrémenté de comportements variés.

mesange bleue1

mesange bleue2

mesange bleue3

mesange bleue7

mesange bleue5

27 août 2014  |  1 Commentaire  |  

Espèce typique du bocage, le pic vert (Picus viridis) occupe un large spectre d’habitats (haies, bosquets, vergers …) pourvu qu’il y ait des prairies à proximité pour se nourrir. Comme tous les pics, le pic vert est une espèce cavernicole et niche dans des cavités creusées dans des arbres le plus souvent morts. La préservation du bocage et particulièrement des vieux arbres est donc indispensable au maintien de ce superbe Picidés dans nos campagnes.

 

pic vert