Tag "Mésange bleue"

8 décembre 2017  |  Aucun commentaire  |  

Avec l’automne et ses couleurs chatoyantes, les mésanges redeviennent  grégaires et se rassemblent en bandes larges de plusieurs espèces pour explorer et exploiter la ressource alimentaire … Cette stratégie leur permet d’accroitre leur chance de survie en coopérant pour trouver de la nourriture tout en s’assurant une plus grande protection envers les prédateurs comme l’épervier d’Europe.  On peut ainsi trouver les mésanges bleues, charbonnières et nonnettes vagabonder ensemble sur leur territoire.

 

mesange eau4

 

mesange eau3

 

mesange eau1

 

mesange eau7

 

mesange eau6

 

mesange eau5

 

mesange eau2

 

20 janvier 2016  |  5 Commentaires  |  

Enfin l’hiver est au rendez-vous ! La vague de neige qui s’est abattu sur l’Ouest de la France fut synonyme d’une intense activité chez les oiseaux … pendant plusieurs heures, ce fut un incessant bal aérien …

Pendant les intempéries, la recherche de nourriture est une question de survie. Il faut sans cesse s’alimenter pour compenser les importantes pertes énergétiques et emmagasiner des forces pour le repos nocturne. Les mésanges vivent souvent en bande l’hiver  sillonnant les bois et haies à la recherche de nourriture. Cette étroite collaboration permet ainsi d’optimiser les chances de survie face aux basses températures  et aux prédateurs.

Mesange 4

Mesange 1

Mesange 3

Mesange 2

23 février 2015  |  3 Commentaires  |  

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus) est un des passereaux les plus communs des haies, bois et jardins. Son plumage nuptial hivernal aux teintes vives et  colorées fait de cette petite boulle de plumes un sujet photographique des plus photogéniques. Les heures passées devant ce sujet commun permettent de saisir différentes ambiances et lumières le tout agrémenté de comportements variés.

mesange bleue1

mesange bleue2

mesange bleue3

mesange bleue7

mesange bleue5

31 janvier 2013  |  1 Commentaire  |  

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus) est sans aucune doute l’espèce de mésange la plus répandue dans les jardins et bois de feuillus. Espèce cavernicole, elle niche entre avril et juillet dans différentes cavités d’arbres et de murs. En ce milieu d’hiver, les mésanges commencent à prendre leur plumage nuptial avec ses colorations contrastées et resplendissantes. Mais en attendant le retour du printemps et les larves d’insectes, la petite bleue a encore besoin de nous !