Tag "Oiseau bocage"

17 mars 2015  |  Aucun commentaire  |  

La corneille noire (Corvus corone) est le corvidé le plus commun de nos campagnes.  Elle affectionne particulièrement les milieux ouverts parsemés de petits bois et bosquets. Le couple est uni pour la vie et très territorial en période de reproduction. C’est seulement en hiver que les corneilles peuvent se regrouper en dortoir. Malheureusement encore une espèce placée sur la liste des nuisibles !

corneille noire1

5 février 2014  |  1 Commentaire  |  

Le verdier d’Europe (Chloris chloris) est une espèce passériforme typique du bocage, des haies et des lisières. Avec son bec massif et robuste, le verdier se nourrit principalement de graines. L’hiver, les populations nordiques rejoignent le sud dont la France. Cette espèce visite couramment les mangeoires l’hiver et montre un comportement agressif envers les autres passereaux.

Verdier europe

22 septembre 2013  |  Aucun commentaire  |  

De retour de migration au mois de mai, la pie grièche (Lanius collurio) est un véritable indicateur biologique de la qualité de l’environnement. Elle vit principalement dans le bocage riche en haies et prairies. Véritable opportuniste, c’est un redoutable chasseur d’insectes mais aussi de lézards. Perché sur les ronciers et clôtures, elle scrute son territoire avant de plonger sur sa proie. La pie grièche niche dans des ronciers très denses. L’intensification de l’agriculture et les remembrements du paysage  conduisent à la régression de cette espèce dans de nombreuses régions.

13 février 2013  |  Aucun commentaire  |  

Avec son masque rouge et ses plumes des ailes jaunes, le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) porte bien son nom ! Ce petit passereau fringille vit principalement dans le bocage et les jardins. L’hiver, ils se regroupent en bandes plus ou moins importantes pour sillonner les campagnes à la recherche de nourritures composées de diverses graines.

3 janvier 2013  |  4 Commentaires  |  

Espèce forestière et bocagère, la sittelle torchepot (Sitta europaea) est un passereau cavernicole qui niche dans d’anciennes cavités de pics notamment. Son nom torchepot vient du fait qu’elle tapisse l’entrée de sa cavité à l’aide de boue pour réduire le diamètre de l’ouverture à sa taille et ainsi limiter les risques de prédation. Véritable accrobate, elle parcourt les troncs à la recherche d’insectes. En hiver, la sittelle complète son régime alimentaire par des graines.