5 juin 2018  |  Aucun commentaire  |  

Au cœur des saules lapons, le gorge-bleue pousse sa sérénade en cette fin de mai au Varanger en Norvège. Il  s’agit bien de la même espèce que notre gorge-bleue à miroir qu’on observe en France. Seulement la sous espèce scandinave présente un miroir roux au lieux du miroir blanc de la sous espèce qu’on rencontre en France !

Gorge bleu à miroir

15 mai 2018  |  Aucun commentaire  |  

Les mares sont des foyers de biodiversité … des biotopes et des éléments paysagers indispensables au fonctionnement des écosystèmes. Parfois comblées alors que ces espaces naturels sont strictement protégés, les mares qu’elles, soient naturelles ou d’origine anthropique,  participent à la régulation des eaux de pluie en limitant le ruissellement et ainsi l’érosion des sols.

Au printemps, la mare grouille de vie avec de nombreux insectes et amphibiens qui viennent s’y reproduire.  Les grenouilles vertes et rieuses participent activement à cette effervescence. Territoriaux les mâles se battent pour convoiter les meilleures places de chant ici des ronds de renoncules aquatiques. Cette sérénade  attire  les femelles pour y déposer leurs oeufs.

 

grenouille rieuse

3 mai 2018  |  Aucun commentaire  |  

La chouette hulotte (Strix aluco) est une espèce de rapace nocturne vivant dans les forêts même si on peut aussi la rencontrer dans des jardins. Cavernicole, elle niche dans des cavités d’arbres ou encore occasionnellement dans des nichoirs. Début mai, les jeunes encore recouverts de duvet blanc sortent de la cavité pour aller explorer l’environnement voisin. Ils gagnent les hautes branches et les parents continueront à les nourrir ensuite.

La chouette hulotte est essentiellement nocturne mais elle peut présenter des mœurs crépusculaires. L’ainé ayant déjà quitté la cavité, les trois jeunes restants quémandent leur nourriture. Cette fois ci ce sera un micromammifère pour le plus jeune encore resté au fond de la cavité.

 

chouette hulotte 1

 

chouette hulotte 2

20 avril 2018  |  Aucun commentaire  |  

Depuis quelques jours maintenant, le printemps explose avec notamment l’apparition des premiers papillons … paon du jour, citron …  et l’aurore !

L’aurore (Anthocharis cardamines) est un papillon de la famille des piérides qui est inféodé au prairies humides à cardamines. Dès le mois de avril, les males sillonnent les prairies et talus à la recherche d’une femelle qui déposera ensuite une fois accouplée ses œufs un à un à la base d’un bouton floral d’une cardamine. Le mâle se différencie de la femelle avec ses deux tâches oranges sur une de ses ailes. Un superbe papillon qui se fera plus discret ensuite avec le printemps.

 

aurore 1

 

aurore 2

 

aurore 3

 

aurore 4

12 avril 2018  |  Aucun commentaire  |  

Avril est la période où le couple de couple de faucon crécerelle s’active pour la future  reproduction autour du site de nidification … offrande du mâle avec une proie, accouplement. C’est aussi la période où les femelles pas encore établies recherchent un site. La loge exposée sur la façade est du bâtiment attire la convoitise de plusieurs femelles. La compétition est rude et les altercations ne sont pas rares donnant lieux à des scènes de vie parfois impressionnantes.

crecerelle