11 avril 2017  |  2 Commentaires  |  

A l’occasion de la sortie du dernier Nat’Image, vous retrouverez un reportage sur une saison passée avec le faucon crécerelle … des parades à l’envol des jeunes !

Je profite de cette occasion pour partager avec vous quelques images réalisées en ce début de printemps. Après une pause en mars, le couple est à nouveau très actif. Le site de nidification est très apprécié et deux femelles se disputent régulièrement pour accéder à la cavité. De plus cette année, le couple est très actif l’après midi permettant ainsi de varier les prises de vues et avec un arrière plan très lumineux et donc des ambiances chaudes différentes. Espérons que le couple s’installe définitivement pour pouvoir profiter de ces instants de nature tout au long du printemps !

Natimages43

FG5A0310

FG5A0581

FG5A9641

FG5A9835 (2)

FG5A9661-

4 avril 2017  |  Aucun commentaire  |  

En ce début de printemps, la grive musicienne porte bien son nom ! Ce Turdidé est en pleine préparation de sa future reproduction et partage son temps entre des phases accrues de chant mais aussi de construction de son futur nid. La grive musicienne est une espèce typique du bocage, des bois et forêts. Son nid généralement situé à une fourche d’un arbre se compose d’un agrégat de mousses et de brindilles qu’elle tapisse ensuite avec de la boue et des feuilles humides. Plus tard, on la retrouvera dans les prairies à se gaver de vers de terre pour nourrir sa descendance.

Grive musicienne 1

Grive musicienne 2

Grive musicienne 4

28 mars 2017  |  Aucun commentaire  |  

A l’occasion de la sortie du nouveau numéro hors série de la revue du Pays du Perche consacré aux enjeux de l’eau et intitulé « de l’eau aux Moulins », vous pourrez retrouver un reportage sur la biodiversité des zones humides au sens large à savoir des mares, des étangs et des prairies humides.

Cette revue est superbe avec une excellente qualité d’impression. Un grand merci à l’ensemble de l’équipe magazine  du perche et tout particulièrement à Nathalie Fey.

N’hésitez pas à vous procurer ce hors série dont la problématique dépasse largement la région du Perche.

revue perche

Chaque année, dès la fin février en forêt, l’heure des amours des grenouilles rousses (Rana temporaria) a sonné. Pendant seulement quelques jours, les grenouilles se rassemblent en grand nombre dans les petites mares forestières. Cette reproduction est qualifiée de brève et explosive ! Les couples se forment, le mâle agrippé à la femelle par les aisselles. La lutte pour perpétuer ses gènes est souvent rude et plusieurs mâles convoitent régulièrement une même femelle.  Les mâles du crapaud commun qui vont d’ici quelques jours également débuter leur reproduction  peuvent également s’inviter dans les ébats amoureux des grenouilles rousses … évidemment sans succès !

Une fois la ponte réalisée, les protagonistes regagnent la litière forestière pour y vivre une vie discrète durant tout le reste de l’année.

Grenouille rousse 4

Grenouille rousse 5

Grenouille rousse 6

Grenouille rousse 7

Grenouille rousse 8

Grenouille rousse 9

Grenouille rousse 10

Grenouille rousse 11

6 mars 2017  |  3 Commentaires  |  

Durant la période hivernale, mâles et femelles sont grégaires et peuvent vivre en groupes mixtes plus ou moins lâches, ce qui leur permet à la fois de mieux exploiter les ressources alimentaires mais aussi de se prémunir des prédateurs.

Début mars, après 3 mois de croissance, les nouveaux bois du brocard atteignent leur croissance définitive et les velours, alors plus vascularisés, tombent en se desséchant. C’est également la période où les mâles retrouvent des comportements territoriaux probablement dû à une remontée du taux de testostérone dans leur organisme.  Certes les plus jeunes ne sont pas encore définitivement exclus du territoire mais pour ce qui est des plus âgés, il est temps de marquer son territoire. Ce comportement se traduit par des grattis au sol et des frottis sur les jeunes arbres.

Le printemps est de retour !

chevreuil1

chevreuil2

chevreuil3

chevreuil4

chevreuil5