9 mars 2016  |  1 Commentaire  |  

Chaque hiver, de nombreuses espèces quittent les régions scandinaves pour rejoindre des régions aux climats plus cléments. C’est le cas notamment de ce petit passereau  fringillidé le pinson du nord (Fringilla montifringilla). Plutôt discret en début d’hiver où il trouve facilement de la nourriture dans les campagnes, c’est surtout vers la fin de l’hiver en février qu’on peut plus aisément observer ce granivore aux abords des mangeoires en compagnie d’autres passereaux comme le verdier d’Europe et le chardonneret élégant. En cette fin d’hiver, c’est également l’occasion de découvrir les teintes colorées de son plumage nuptial. Bientôt, ce visiteur nordique reprendra le chemin du grand nord !

Pinson du Nord1

Pinson du Nord 3

Pinson du Nord 4

25 février 2016  |  Aucun commentaire  |  

En cette période de migration des amphibiens, dans la mare se joue une pièce théâtrale dramatique pour certains individus.  La course à la reproduction et à la transmission de ses gènes poussent les mâles grenouilles rousses à harceler les femelles les empêchant parfois de remonter à la surface pour respirer. Les mâles convoitent  également des congénères d’autres espèces comme par exemple le mâle grenouille rousse avec une femelle de crapaud commun. Plus étonnant et plus spectaculaire encore, ce phénomène s’observe également avec les salamandres tachetées. Les scènes sont alors d’une grande violence et malheureusement plusieurs spécimens y laisseront leur vie chaque printemps !

Toutes ces images ont été réalisées en milieux naturels sur les trois dernières années.

grenouille rousse morte

Grenouille rousse

grenouille rousse crapaud commun

Grenouille rousse – Crapaud commun

salamandre grenouille rousse

Grenouille rousse – Salamandre tachetée

salamandre grenouille rousse 1

14 février 2016  |  1 Commentaire  |  

Le sol constitue un écosystème fragile, en étroit équilibre avec ses caractéristiques biologiques (faune et flore) et physiques (porosité, humidité, Ph, Taux de matières organiques, sels minéraux). La pédofaune ou faune du sol est extrêmement diversifiée … ainsi, d’après l’INRA, un mètre carré de sol d’une forêt de hêtre peut contenir plus de 1 000 espèces d’invertébrés. Chaque organisme du sol joue un rôle précis dans cet équilibre et participe ainsi au transfert d’énergie dans le sol.  Parmi cette biodiversité, on retrouve différentes chaînes alimentaires interconnectées et qui forment un réseau trophique complexe.

Evidemment il n’est pas possible de décrire ici toutes ces espèces mais simplement  présenter quelques fragments de ces chaînes alimentaires. Ce sujet vient compléter un précédent sujet sur les ingénieurs du sol (http://christophesalin.com/2015/12/les-ingenieurs-du-sol/).

 

Les phytophages et saprophages

C’est probablement le groupe le plus représenté dans la litière du sol avec particulièrement le groupe des collemboles. On retrouve également d’autres organismes comme des mollusques, des larves de diptères et des acariens oribates. Ces organismes jouent un rôle essentiel dans les processus de décomposition de la matière organique soit en consommant directement les feuilles mais aussi les champignons filamenteux et des algues microscopiques.

acarien2

Acarien

acarien3

Acarien

collembole litiere

Collembole

escargot litiere 1Escargot

 

psoque1Psoque

 

Les prédateurs

Cette riche biodiversité attire inévitablement un grand nombre de prédateurs qui trouvent ici une ressources quasi inépuisable. Ces espèces occupent chacune une niche écologique précise et élaborent des stratégies de chasse pour subvenir a ses besoins tout en garantissant le maintien de cet équilibre trophique. On retrouve un large panel d’espèces avec  par exemple des araignées, des larves de Coléoptères et de Neuroptères, des Coléoptères des Hyménoptères, des acariens …

acarien1

Acarien

larve chrysope 2

    Larve de Neuroptère Chrysope. Cette espèce présente la particularité de déposer les exuvies vides de ses proies sur  son dos

 

araignée sol

Araignée

 

larve coléoptère

Larve de Coléoptère Staphylin

 

vers luisant larve1

Larve de Coléoptère vers luisant se nourrissant de petits escargots

Vous trouverez dans la galerie suivante une collection plus importante d’images relatives à la faune du sol.

http://christophesalin.com/portfolio/invertebres/

 

26 janvier 2016  |  1 Commentaire  |  

Quand la forêt se pare d’un manteau blanc associé au givre, les ambiances forestières deviennent alors irréelles et mystérieuses. On pénètre alors dans un autre monde … où chaque paysage devient alors un tableau unique …  où l’agencement des fûts des arbres prend une dimension esthétique … où  la moindre rencontre avec un animal devient un rêve …

 

forêt neige1

 

forêt neige2

 

chevreuil neige1

 

forêt neige3

 

forêt neige4

20 janvier 2016  |  3 Commentaires  |  

Enfin l’hiver est au rendez-vous ! La vague de neige qui s’est abattu sur l’Ouest de la France fut synonyme d’une intense activité chez les oiseaux … pendant plusieurs heures, ce fut un incessant bal aérien …

Pendant les intempéries, la recherche de nourriture est une question de survie. Il faut sans cesse s’alimenter pour compenser les importantes pertes énergétiques et emmagasiner des forces pour le repos nocturne. Les mésanges vivent souvent en bande l’hiver  sillonnant les bois et haies à la recherche de nourriture. Cette étroite collaboration permet ainsi d’optimiser les chances de survie face aux basses températures  et aux prédateurs.

Mesange 4

Mesange 1

Mesange 3

Mesange 2