Tag "Renard roux"

21 juin 2017  |  Aucun commentaire  |  

Le mois de juin est toujours une période hautement favorable pour observer le renard roux (Vulpes vulpes) … après la coupe des prairies à foin, le renard s’aventure à découvert pour venir récolter les micro-mammifères et autres petits animaux morts lors de la fauche … un fossoyeur utile pour la nature.

Rappelons ici le rôle clé du renard dans l’équilibre écologique de la nature puisqu’il constitue un acteur essentiel dans la régulation des micro-mammifères notamment … un acteur clé et surtout un allié pour l’agriculture ! Il faudra bien un jour que les mentalités évoluent et qu’on retire le renard de la liste des espèces nuisibles … d’ailleurs peut on considérer une espèce comme nuisible dans la nature ?

Aucune espèce locale ne devrait être considérée comme nuisible car cette notion n’est liée qu’à des intérêts purement humains économiques et non à des considérations écologiques. Les seules espèces pouvant à mon sens être classées comme nuisibles sont les espèces invasives car leur introduction (volontaire ou involontaire par l’Homme)  dans un nouvel écosystème vient rompre le fragile équilibre  de l’écosystème.

A ce sujet, une précision importante concernant une autre espèce, le loup. On entend parler parfois d’introduction du loup notamment par des journalistes … une grave erreur ! Le retour du loup en France est un processus naturel de re-colonisation des espaces naturels et en aucun cas lié à un processus d’ introduction !

renard foin6

renard foin5

renard foin4

renard foin1

renard foin2

renard foin3

 

10 mai 2017  |  1 Commentaire  |  

Quel plaisir de croiser le chemin d’une portée de renardeaux, de partager  quelques moments d’intimité avec ce petit canidé !  Une belle grande famille avec six jeunes qui passent leur temps à jouer, se chamailler … pour eux, c’est encore le temps de l’insouciance !

Nul besoin de rappeler que le renard ne mérite en aucun cas sa mauvaise réputation et encore moins le statut d’espèce nuisible. Aucune espèce n’est nuisible dans la nature mais l’Homme en a malheureusement décidé autrement. Un renard adulte peut consommer jusqu’à 6000 micromammifères par an et de ce fait devrait être plutôt considéré comme un agent biologique naturel de contrôle comme peut l’être la coccinelle avec les pucerons.

Autre point qui a toute son importance à mes yeux … comment peut-on encore à notre époque moderne déterrer des jeunes sans défense pour les tuer sauvagement …

renard roux 2

renard roux 4

renard roux 5

renard roux 3

renard roux 1

1 janvier 2016  |  2 Commentaires  |  

Je vous adresse tous mes vœux … que cette nouvelle année vous apporte la santé et la réussite dans vos projets.

Christophe

 

renard jeux1

 

 

31 juillet 2012  |  3 Commentaires  |  

Trop souvent décrié à tort dans le monde rural, le renard est pourtant un  prédateur indispensable qui participe activement  à la protection des cultures. Son régime alimentaire, généraliste, se compose en effet de 80% de micromammifères mulots et campagnols ! Avec sa technique de chasse redoutable , le mulotage, le renard repère sa proie grâce à son ouïe fine et son odorat développé puis il bondit sur celle-ci pour l’immobiliser et la tuer. Le goupil ne mérite donc pas cette mauvaise réputation de nuisible !