25 août 2016  |  2 Commentaires  |  

Le mésangeai imitateur, Perisoreus infaustus, est un petit corvidé qui vit dans la Taïga principalement en Scandinavie et en Russie. Le mésangeai une espèce forestière, typique des forêts de conifères et bouleaux.

mesengeai imitateur 1

mesengeai imitateur 2

mesengeai imitateur 3

16 août 2016  |  2 Commentaires  |  

100 grammes pour 80 cm d’envergure, avec ses mensurations d’athlète la sterne arctique (Sterna paradisaea) est un des plus grands voyageurs de notre planète. Cette espèce migratrice parcourt chaque année plus de 35 000 km entre son aire de reproduction arctique au nord  et son aire d’hivernage subantarctique au sud.

sterne arctique 2

sterne arctique 1

8 août 2016  |  2 Commentaires  |  

Dans les premières lueurs du jour, les papillons argus regroupés en dortoir dans les joncs de la  prairie humide attendent les premiers rayons du soleil pour se réchauffer, accumuler de l’énergie et sécher leurs ailes avant de reprendre leur activité amoureuse.

Image réalisée à  l’occasion du dernier stage de la saison estivale consacré à la macrophotographie. Rendez vous désormais à l’automne pour la reprise des stages oiseaux/mammifères.

argus1

1 août 2016  |  1 Commentaire  |  

Petits passereaux, les fauvettes grisettes (Sylvia communis)  et des jardins (Sylvia borin) appartiennent à la biodiversité du bocage. Mais ces deux espèces présentent pourtant des mœurs écologiques très différentes !

La fauvette grisette possède un chant mélodieux vif et s’observe souvent  au sommet de buissons de broussailles, un roncier, une haie … une espèce pas dès plus discrètes tout comme sa cousine la fauvette à tête noire.

 

fauvette grisette

 

 

A l’inverse, la fauvette des jardins est d’une grande discrétion. Craintive, les observations sont souvent furtives et l’oiseau passe l’essentiel de son temps caché dans la végétation des clairières, sous bois et jardins. Il est donc très rare de l’observer au bain !

 

fauvette des jardins

22 juillet 2016  |  2 Commentaires  |  

Le caloptéryx éclatant (Calopteryx splendens) est l’espèce de demoiselle la plus grande avec son corps aux teintes  métalliques et ses ailes sombres. Cette espèce vit sur les eaux vives : rivières, torrents et ruisseaux. En été, lors des journées chaudes et ensoleillées, les adultes virevoltent à la surface de l’eau. Le mâle bleuté, très territorial, surveille activement un petit tronçon de cours d’eau pour écarter les autres prétendants et attendre le passage d’une femelle. La femelle de couleur brune recherche des végétaux et racines à la surface de l’eau pour y déposer ses œufs.  La présence du calopteryx est un indicateur biologique garant de la qualité des eaux du biotope dans lequel il évolue.

Caleopteryx 4

Caleopteryx 6

Caleopteryx 5

Caleopteryx 3