Catégorie "News"

17 juillet 2018  |  1 Commentaire  |  

Le cochevis huppé (Galerida cristata) est un passereau Alaudidés typique des habitats tels que les friches agricoles et industrielles, . Territorial, en juin, dès les premières lueurs du jours, il sillonne son territoire, ici une jachère colonisée par de mauvaises herbes pour écarter les concurrents. Perché sur une herve ou en vol en suspension, le cochevis huppé nous offre un chant puissant  

 

Cochebis huppé 1

 

 

Cochebis huppé 2

 

Cochebis huppé 3

9 juillet 2018  |  Aucun commentaire  |  

Il porte bien son nom le gobemouche gris (Muscicapa striata) ! Un vol furtif, des acrobaties aériennes … ce voltigeur chasse ses proies en plein vol … des insectes aussi divers que des mouches, des papillons, des guêpes voir même des libellules. Le gobemouche se rencontre dans les bois clairs mais aussi dans les jardins  à proximité des habitations où il trouve des cavités dans les vieux murs pour nidifier. 

 

gobemouche gris5

 

gobemouche gris 4

 

gobemouche gris 3

 

 

26 juin 2018  |  1 Commentaire  |  

Espèce indicatrice de la qualité de l’environnement, la chouette chevêche affectionne les bocages encore préservés avec un réseau de haies denses, de vieux arbres et une agriculture plutôt de pâturage extensif. 

Fin juin … après un mois de nourrissage dans la cavité de la grange … les jeunes ont désormais pris leur envol mais les adultes les nourriront encore plusieurs semaines à proximité direct de la cavité. De jour comme de nuit, les adultes sillonnent la prairie à la recherche de proie … insectes, vers de terre, micromammifères. Un vol furtif difficile à saisir !

 

Chouette chevâche vol 4

 

Chouette chevâche vol 2

 

 

Chouette chevâche vol 1

13 juin 2018  |  Aucun commentaire  |  

Avec prêt de 2.5 m d’envergure, le pygargue à queue blanche est l’un des plus grand rapace du nord de l’Europe. Omniprésent sur les côtes norvégiennes, le pygargue peut cependant s’observer en hivernage en France aux abords notamment des grands lacs où il y trouve une source de nourriture importante. Il se pourrait même que quelques couples nichent sir le territoire français.

 

Pygargue queue blanche 1

 

Pygargue queue blanche 2

 

Pygargue queue blanche 3

 

5 juin 2018  |  Aucun commentaire  |  

Au cœur des saules lapons, le gorge-bleue pousse sa sérénade en cette fin de mai au Varanger en Norvège. Il  s’agit bien de la même espèce que notre gorge-bleue à miroir qu’on observe en France. Seulement la sous espèce scandinave présente un miroir roux au lieux du miroir blanc de la sous espèce qu’on rencontre en France !

Gorge bleu à miroir