Catégorie "News"

4 juin 2012  |  Aucun commentaire  |  

Cette femelle Hérisson a élu dominicile dans un tas d’herbe dans le jardin où il y a près de 15 jours, elle a donné naissance à 4 jeunes hérissons. A la tombée de la nuit, elle quite son gîte pour rejoindre les prairies en quête de nourriture (vers de terre, insectes, escargots …). Chaque nuit, elle doit reprendre des forces pour  produire du lait et ainsi nourrir ses petits qui sont de vrais gourmets !

28 mai 2012  |  1 Commentaire  |  

L’ophrys araignée (Ophrys aranifera) est une orchidée sauvage qui se rencontre sur des substrats calcaires types pelouses,  prairies maigres et  bois clairs. Sa période de floraison s’étend  de mai à début juin.  Espèce protégée, l’ophrys araignée est inscrite sur la liste rouge des orchidées de France.

21 mai 2012  |  Aucun commentaire  |  

Le blaireau (Meles meles) est un mustélidé fort discrêt aux moeurs le plus souvent nocturnes. Hôte forestier et du bocage, le tesson est un omnivore se délectant surtout de lombrics mais aussi de nombreux petits invertébrés et vertébrés. C’est également un charognard et un végétarien (bulbes, fruits, champignons et divers végétaux). Les blaireautins naissent en février et resteront au terrier pendant près de deux mois. Les jeunes explorent ensuite les environs du terrier pendant que les adultes partent en chasse. Selon les familles et les individus, il est possible d’observer le blaireau actif en journée mais cette rencontre reste exceptionnelle.

14 mai 2012  |  1 Commentaire  |  

Le hibou des marais (Asio flammeus) se rencontre en France surtout l’hiver où il se regroupe en nombre plus ou moins important en dortoir. Le printemps venu, la majorité des individus remonte vers les pays nordiques pour s’y reproduire. Seulement une centaine de couples restent sédentaires et se reproduisent en France principalement dans les marais côtiers. Le hibou des marais présente la particularité d’être un rapace à la fois diurne et nocturne. Il est donc possible d’observer ce majestueux et redoutable prédateur chasser la journée sur les grandes étendues herbeuses  (baies, estuaires, marais, friches et cultures) en quête de petits mammifères et oiseaux.

8 mai 2012  |  1 Commentaire  |  

Chez les chevreuils,  le rut  a lieu en juillet-août puis la fécondation est suivie d’une diapause embryonnaire. L’implantation de l’embryon puis son développement débutera seulement au mois de décembre-janvier. Un peu mois de 5 mois plus tard, entre mi-avril et fin mai, la chevrette donne naissance à 1 ou 2 faons. Après quelques jours, les jeunes commencent à suivre la mère dans sa quête de nourriture. L’humidité ambiante de ces dernières semaines n’est pas favorable à la mise bas. Espérons que ces jeunes pourront passer sans encombre cette période critique !