Tag "Cerf élaphe"

1 octobre 2013  |  1 Commentaire  |  

Chaque année en septembre quand les biches rentrent en œstrus, les grands cerfs réapparaissent des profondeurs de la forêt  pour assurer la pérennité de la population.  La compétition est rude et seul le plus fort réussira à gagner les faveurs des biches. L’homme a souvent tendance à juger un cerf par sa ramure, le développement de ses bois. Même si ce caractère sexuel secondaire à son importance, il n’est pas le seul à intervenir dans la sélection naturelle. La masse musculaire joue également un rôle majeur. La majorité des cerfs de France provienne de lâchers réalisés après la seconde guerre mondiale  de réserves notamment de Chambord et de La Petite Pierre.  Ces multiples origines associées aux caractéristiques du biotope notamment la richesse de son sol et donc de sa végétation se traduisent par une expression différentielle de la génétique et l’apparition de lignées différentes au sein d’une même population ou entre populations.

Les analyses dentaires ont montré que ce cerf adulte avait pour origine Chambord (lignée Chambord visible aux niveau des molaires)

25 octobre 2012  |  Aucun commentaire  |  

La nature nous offre souvent de belles rencontres naturalistes. Bien que ce cerf présente un dimorphisme sexuel marqué par rapport à une biche  avec notamment un fanon développé en période de brame, il est totalement dépourvu de bois. On parle alors de cerf moine ! Cette absence de caractères sexuels secondaires que sont les bois ne l’empêche pas de présenter des comportements de brame et de convoiter les biches  mais en présence d’un autre cerf portant des bois, il prefère éviter les interactions. Cette particularité biologique s’expliquerait  par une malformation  liée soit à l’absence de testicule (animal  alors stérile) soit à un problème congénital (animal  alors fertile).

15 octobre 2012  |  4 Commentaires  |  

Situées sur la côte ouest de l’Ecosse, les îles Hébrides intérieures sont de véritables sanctuaires pour la faune sauvage. Des paysages irréels entre montagnes et tourbières … des lumières changeantes et capricieuses qui offrent de superbes ambiances. Dans cet environnement souvent hostile, le cerf retrouve son habitat originel.

27 septembre 2012  |  6 Commentaires  |  

Fin septembre, le brame du cerf est à son apogée. Les mâles sont en perpétuelle quête de femelles en oestrus. Brève dans le temps puisque les chaleurs ne dure que 36 heures, les mâles se concentrent alors autour de la biche pour attirer ses faveurs. Les cerfs satellites rôdent autour du maître de place qui marque sa présence et son excitation par de longs raires puissants.

5 août 2012  |  Aucun commentaire  |  

A l’occasion de la sortie du dernier numéro de la revue Nat’Image (Août 2012 N°15), vous y retrouverez deux articles.

 

 

Le premier  consacré aux cerfs, une passion de 22 années,  et intitulé « les 4 saisons du cerf »  – Le temps des hardes hivernales – Le temps des velours – Le temps de la nouvelle génération – Le temps de la frénésie amoureuse.

 

Le second reportage présente la biologie et l’écologie des fourmis des bois du parc du Jura Vaudois.

 

Bonne lecture à tous