Tag "Oiseaux haies"

1 août 2016  |  1 Commentaire  |  

Petits passereaux, les fauvettes grisettes (Sylvia communis)  et des jardins (Sylvia borin) appartiennent à la biodiversité du bocage. Mais ces deux espèces présentent pourtant des mœurs écologiques très différentes !

La fauvette grisette possède un chant mélodieux vif et s’observe souvent  au sommet de buissons de broussailles, un roncier, une haie … une espèce pas dès plus discrètes tout comme sa cousine la fauvette à tête noire.

 

fauvette grisette

 

 

A l’inverse, la fauvette des jardins est d’une grande discrétion. Craintive, les observations sont souvent furtives et l’oiseau passe l’essentiel de son temps caché dans la végétation des clairières, sous bois et jardins. Il est donc très rare de l’observer au bain !

 

fauvette des jardins

17 juin 2016  |  Aucun commentaire  |  

Depuis mi mai, les pies grièches écorcheurs (Lanius collurio) sont de retour ! A peine arrivé, le mâle s’affère à la construction d’un nid rudimentaire. La femelle prendra ensuite possession du nid pour y déposer quelques œufs et entamer la couvaison. Pendant ce temps, le mâle chasse pour  nourrir la femelle cachée au cœur du roncier.  La pie grièche écorcheur est une espèce indicatrice de la qualité de l’environnement et plus particulièrement des bocages parsemés de ronciers, de prairies sauvages et de haies.

Pour cette nouvelle saison à suivre cette superbe espèce, j’ai volontairement choisi de privilégier les ambiances tout en profitant des conditions météorologiques variables.

pie grieche1 7

pie grieche 4

pie grieche 6

pie grieche 5

13 juin 2014  |  2 Commentaires  |  

Avec son plumage des plus coloré (orange, noir et blanc) et sa huppe érectile, la huppe fasciée (Upupa epops) est sans aucun doute un des plus beaux oiseaux de France. Migratrice, la huppe vit dans un environnement de type bocage avec des haies, des vergers et des prairies. Oiseau cavernicole, la huppe niche dans les arbres dans d’anciennes cavités naturelles creusées par des pics. Elle peut également nicher dans des vieux murs en pierre. La huppe fasciée est considérée comme un indicateur biologique de la qualité de l’environnement et notamment de biotopes moins soumis aux pesticides.

Huppe fasciee2

5 février 2014  |  1 Commentaire  |  

Le verdier d’Europe (Chloris chloris) est une espèce passériforme typique du bocage, des haies et des lisières. Avec son bec massif et robuste, le verdier se nourrit principalement de graines. L’hiver, les populations nordiques rejoignent le sud dont la France. Cette espèce visite couramment les mangeoires l’hiver et montre un comportement agressif envers les autres passereaux.

Verdier europe

27 juin 2013  |  5 Commentaires  |  

Avec son plumage des plus coloré (orange, noir et blanc) et sa huppe érectile, la huppe fasciée (Upupa epops) est sans aucun doute un des plus beaux oiseaux de France. Migratrice, la huppe vit dans un environnement de type bocage avec des haies, des vergers et des prairies. Oiseau cavernicole, la huppe niche dans les arbres dans d’anciennes cavités naturelles creusées par des pics. Elle peut également nicher dans des vieux murs en pierre. La huppe fasciée est considérée comme un indicateur biologique de la qualité de l’environnement et notamment de biotopes moins soumis aux pesticides.