Tag "Mustélidé"

15 janvier 2013  |  4 Commentaires  |  

L’hermine (Mustela erminea) est un petit mustélidé avec une aire de répartition importante de la plaine à la  montagne jusqu’à 3000 m d’altitude. En montagne et moyenne montagne, l’hermine présente une robe blanche en hiver hormis l’extrémité de sa queue qui reste noire. L’hermine est un prédateur spécialiste de micromammifères comme le campagnol terrestre même si elle peut se rabattre sur d’autres proies lors de période de pénurie. Curieuse, l’hermine se dresse souvent sur ses pattes arrières pour observer son territoire. Elle chasse a vue en parcourrant activement les prairies et en explorant toutes les galeries. Ce petit mustélidé joue donc un rôle primordial dans la régulation des « ravageurs » des priairies et des cultures.

21 mai 2012  |  Aucun commentaire  |  

Le blaireau (Meles meles) est un mustélidé fort discrêt aux moeurs le plus souvent nocturnes. Hôte forestier et du bocage, le tesson est un omnivore se délectant surtout de lombrics mais aussi de nombreux petits invertébrés et vertébrés. C’est également un charognard et un végétarien (bulbes, fruits, champignons et divers végétaux). Les blaireautins naissent en février et resteront au terrier pendant près de deux mois. Les jeunes explorent ensuite les environs du terrier pendant que les adultes partent en chasse. Selon les familles et les individus, il est possible d’observer le blaireau actif en journée mais cette rencontre reste exceptionnelle.