6 septembre 2017  |  2 Commentaires  |  

En cette fin d’été, les giboulées provoquent l’apparition de brumes en soirée.  Les biches accompagnées de leur faon pâturent encore paisiblement dans la grande prairie. Les faons profitent de ces derniers instants de quiétude pour téter leur mère et s’initier à des jeux amoureux.  Les premiers jeunes cerfs se rapprochent des biches. C’est le temps de l’initiation  aux prémices de la reproduction …  Encore discrets, les grands mâles ne sont pourtant pas loin et des premiers raires retentissent dans la vallée.  Bientôt, les jeunes cerfs devront laisser leur place … le grand bal annuel va débuter …

 

brame 20171

 

brame 20172

 

brame 20173

brame 20174

2 commentaires

  1. donlope dit :

    Magnifiques, de superbes ambiances!

  2. Roussel Gérard dit :

    Merci Christophe !!! C’est très très beau.  » La beauté sauvera le monde  » disait le grand Dostoïevski.Ce que tu nous offres nous permet d’espérer qu’il avait raison. Du grand art, de l’émotion, une immense poésie… le grand bal de la nature … Dansons !!
    Merci

Ajouter un commentaire